Le syndicat
Les travaux
Qualité de l'eau
Les publications
Carte
mini-carte.png
Rechercher



- EF
Eaux souterraines :
 Une nappe d’eau souterraine ou nappe aquifère est une masse d’eau de pluie infiltrée dans le sous-sol et contenue dans une roche poreuse ou fissurée, appelée aquifère. Les nappes phréatiques sont les nappes peu profondes accessibles par des puits. Les nappes profondes ne sont accessibles que par des forages. 60% de l’eau potable distribuée en France provient des nappes souterraines.
 
 Eaux superficielles :
 Eau située en surface comprenant les nappes d’eau (lac, marécage, étang, etc.), les cours d’eau (fleuve, rivière, ruisseau), les fossés d’infiltration et les étangs temporaires.

Equivalent habitant (EH) :
Terme utilisé pour quantifier la pollution. C'est en quelque sorte l'unité de pollution, elle prend en compte les pollutions domestiques et industrielles.
 
Erosion :
Arrachement et transport d'éléments du sol par l'eau courante, les glaciers, le vent et les vagues.
 
  Etiage :
En hydrologie, l’étiage correspond statistiquement (sur plusieurs années) à la période de l’année où le débit d’un cours d'eau atteint son point le plus bas (basses eaux). Cette valeur est annuelle. Il intervient pendant une période de tarissement et est dû à une sécheresse forte et prolongée qui peut être fortement aggravée par des températures élevées favorisant l’évaporation, et par les pompages agricoles à fin d’irrigation.

Eutrophisation :
L'eutrophisation est la modification et la dégradation d'un milieu aquatique, lié en général à un apport excessif de substances nutritives, qui augmentent la production d’algues et de plantes aquatiques.
 
Ce processus a comme principales origines :
 
    * des épandages agricoles excessivement riches en engrais (azote et phosphore),
    * des rejets industriels ou urbains riches en nitrates, ammonium, matière organique non traitée, la présence de polyphosphates dans les lessives font de l'eutrophisation un processus fréquent, atteignant même les zones océaniques, pouvant provoquer l'extension de zones mortes), ou le développement d'algues toxiques, telles Dinophysis, sur les littoraux, par exemple en Bretagne (France). Algues toxiques étant principalement dues au rejet du lisier provenant des élevages de porc, très nombreux en Bretagne.
 
Dans l'acception courante, l'eutrophisation est donc souvent synonyme de pollution, bien que cette dernière puisse revêtir bien d'autres aspects : contamination biologique (bactéries, parasites...), chimique (pesticides, métaux, solvants...) ou physique (chaleur, radionucléides...).

Date de création : 09/12/2010 @ 10:29
Dernière modification : 21/12/2010 @ 12:19
Catégorie :
Page lue 2772 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

La Flore locale
Lieux remarquables
Espace Ludique
ludique.gif
 
Glossaire
^ Haut ^